Le confinement va-t-il favoriser les naissances en 2021 ?

Le confinement a un impact important sur le quotidien de chaque individu. Les couples, mariés ou non, qui vivent sous le même toit sont actuellement contraints de passer énormément de temps ensemble. Ils vont alors se découvrir un peu plus et partager beaucoup de moments d’intimité. Face à cette situation, une question se pose : le confinement va-t-il favoriser les naissances en 2021 ?

Des conséquences sur la vie des couples

Il est normal que les couples vivent dans la même maison et passent du temps ensemble. Avant le confinement et dans la plupart des cas, un des deux individus part travailler le matin et ne rentre que le soir. Les périodes de vacances sont ici considérées comme un cas exceptionnel, car pendant ce temps, il est programmé que les amoureux soient plus rapprochés. Mais quand la pandémie du covid-19 arrive, tout le monde est en confinement. On ne peut pas dire que ce n’est pas sans conséquence pour les couples. Notamment que ceux-ci cherchent à avoir un enfant.

D’après Patrizia Anex, une sexologue indépendante à Orbe : « On observe depuis toujours, que lorsque les gens ont peur, la sexualité est plus vivante. On l’a observé dans les pays justement touchés par des épidémies, la sexualité rapproche les gens, pour se sentir vivants, c’est très inconscient comme réaction ». Cela signifie que la promiscuité due au confinement peut favoriser les naissances si les couples ne font pas attention. Cependant, on ne peut pas tout de suite tirer une conclusion, car ce n’est pas toujours le cas. En chine par exemple, selon le quotidien international officiel chinois Global Times : « le nombre de divorces a fortement augmenté à la suite des mesures de confinement dans l’Empire du Milieu ».

Une hausse des tests de grossesse

Depuis le début du confinement, le nombre de tests de grossesse a connu une augmentation. En effet, d’après le site RTL, « la vente de tests a augmenté de 6 % durant la première semaine mi-mars, trois fois plus la semaine d’après, plus de 32 % la troisième, et depuis 15 jours, on frôle les 40 % de hausse ». 

Toutefois, le président de l’ordre des pharmaciens de Martinique installé dans le sud, Claude Jean-Joseph, affirme que « on ne peut pas parler de tendance générale ». À cela, il ajoute : « Pour les tests de grossesse, c’est plus vers la trentaine, ou là, on voudrait bien, mais on ne veut pas…ou cela fait longtemps et on n’a pas fait attention, donc sans préservatif. » Cela sous-entend que les tests ne constituent pas un indicateur fiable. Par ailleurs, le pic des naissances en France est généralement en septembre. Cela signifie que c’est en hiver que les couples conçoivent le plus de bébés. Cependant, le confinement a débuté au début du printemps, donc un peu tôt pour faire une affirmation. À partir de ces données, il est encore difficile de dire si, oui ou non, le confinement peut favoriser le nombre de naissances en 2021.

Clément Ducher
Bonjour à tous les lecteurs assidus d'Exaronews. Je suis Clément, j'ai 28 ans et je suis diplôme de Marketing avec une spécialité sur la publicité à travers les médias. N'hésitez pas à venir me discuter avec moi.

Plus de cet auteur

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles Correspondants

Derniers articles

Faut-il acheter ou faire construire sa maison ?

Parmi les nombreuses décisions qu’on est tenu de prendre au moment de devenir propriétaire, il y a celle de choisir entre l’achat ou la...

L’intermodalité : le transport éco-responsable de demain !

Vous ne connaissiez pas ce terme d'intermodalité ? C'est tout à fait normal ! Habituellement utilisé uniquement dans le transport de fret (de marchandises), il...

Concessionnaire de voitures haut de gamme : pourquoi le choisir ?

Les voitures de luxe sont aujourd’hui prisées pour leur design, leur confort et leur qualité. Elles permettent de profiter d’une expérience sur route mémorable...

Vous souhaitez reçevoir nos dernières actualités ?

Entrez simplement votre adresse mail pour rester informé.