Les supporters du bitcoin invitent la SEC à reconsidérer sa position sur les ETF

Ces dernières semaines, les sociétés du secteur de la finance ont exercé des pressions sur la Securities and Exchange Commission pour qu’elle autorise le tout premier ETF négocié en bitcoin pour les investisseurs individuels aux États-Unis, alors que celle-ci craint la forte volatilité des cours et le possible risque de manipulation.

Le premier ETF négocié en crypto-monnaie ne verra pas le jour immédiatement

Il faut savoir qu’à ce jour, plus de huit applications pour de tels fonds sont en suspens à l’agence. Mais lorsque la SEC a publié un avertissement aux investisseurs à propos d’un autre type d’actif, les contrats à terme sur le bitcoin, certains analystes ont indiqué que les possibilités de création d’un ETF basé sur la crypto-monnaie avaient totalement disparues. L’agence se montre plutôt sceptique. Elle a recommandé aux investisseurs le mois dernier de bien examiner les limites des fonds communs de placement qui ont une incidence sur les contrats à terme liés au bitcoin.

L’agence conseille d’ailleurs aux investisseurs individuels qui ne savent pas encore comment acheter des ETF par eux-mêmes de se renseigner un maximum avant de lancer des opérations, de lire des articles de professionnels comme Cryptonaute.fr par exemple, qui expliquent parfaitement la démarche.

Les ETF sur le bitcoin font peur

Ce sont bien « la volatilité du bitcoin, le manque de réglementation et le danger de fraude ou de manipulation sur le marché sous-jacent du bitcoin » qui, selon la SEC, ont motivé l’agence à ne pas répondre par la positive aux précédentes requêtes. La valeur du bitcoin a chuté de 45% en quelques semaines pour atteindre 28416,40€ à l’heure où nous rédigeons cet article.

L’agence veut protéger les investisseurs ordinaires qui ont plus de facilité à accéder à des ETF qu’à des contrats à terme, par exemple, qui d’ailleurs existent déjà sur le bitcoin. Selon certains professionnels, la déclaration de la SEC doit être perçue comme un rappel aux investisseurs des risques plutôt que comme une indication d’un manque de volonté d’approbation.

Certains comme VanEck Associates, à l’inverse, pense que le bitcoin est moins volatile que certaines actions du S&P 500. Est-ce que cette conclusion arrive à point pour appuyer la demande d’approbation des ETF bitcoin de la maison VanEck ? Certains le craignent ! Toujours est-il qu’aujourd’hui, les négociations semblent être au point mort. Nul doute que d’autres applications vont suivre dans les semaines à venir. Nous ne manquerons pas de suivre les mouvements de la SEC. Stay tuned !

exaronews
Je suis le créateur du site Exaronews.com. Je possède déjà quelques autres sites d'actualité et me passionne pour la liberté de la presse depuis que je suis en âge d'écrire sur les magazines participatifs.

Plus de cet auteur

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles Correspondants

Derniers articles

En quoi le logiciel GED est-il indispensable ?

Pour toutes les entreprises, les documents sont indispensables, mais malheureusement, leur gestion est assez compliquée. C’est une tâche difficile empêchant souvent les employés de...

Quelle différence entre un dentiste et un chirurgien-dentiste ?

De nombreuses personnes se demandent s’il y a une différence entre un chirurgien-dentiste et un dentiste, et si vous en faites partie, sachez qu’il...

Quelle différence entre la communication et le marketing digital ?

Avec les évolutions technologiques, plusieurs termes ont vu le jour dans le monde de l’entreprise. Ainsi, on entend souvent parle d’e-réputation, d’e-commerce… Mais notons...

Vous souhaitez reçevoir nos dernières actualités ?

Entrez simplement votre adresse mail pour rester informé.