Une carte de crédit est limitée mais engendre aussi des frais

L’utilisation d’une carte de crédit est conditionnée à des règles strictes. Elles sont définies dans le contrat que vous avez souscrit avec l’établissement émetteur de la carte et concernent diverses limites à ne pas dépasser, sous peine de sanctions. Si vous dépassez les limites, vous risquez de vous faire retirer la carte, voire de vous retrouver sur la liste noire de la BNB, la Banque Nationale de Belgique, qui vous interdit de posséder une carte de crédit. Dans tous les cas, vous aurez des frais à régler. Voici ce que vous devez savoir pour ne pas en arriver là.

Les frais liés à votre carte de crédit

Avant d’utiliser votre carte de crédit, vous devez suffisamment approvisionner votre compte pour régler les frais afférents à cette carte.

  • La cotisation annuelle : si la carte peut être gratuite dans certains établissements, son prix peut aller jusqu’à 570 € par an.
  • Les retraits au distributeur peuvent être payants, notamment si le distributeur n’appartient pas à la banque dont dépend votre carte.
  • À l’étranger, vous devez régler des commissions sur les achats et retraits, ainsi que les frais de taux de change, si vous voyagez en dehors de la zone euro.
  • Les commissions des retraits au guichet peuvent représenter jusqu’à 3 %.
  • Lorsque vous vous retrouvez à découvert, vous devez acquitter des agios, car la banque vous fait crédit.

Il n’existe pas de frais cachés liés à votre carte, cependant, vous êtes invité à lire attentivement les conditions générales de vente.

Le montant de tous ces frais dépend de l’établissement bancaire proposant des cartes de crédits auquel le compte est attaché, ainsi qu’au type de carte. Vous pouvez réduire ces frais en établissant des comparatifs entre établissements. Les banques en ligne et les neobanques proposent des formules intéressantes, avec des frais réduits. Elles sont aussi fiables que les banques traditionnelles, la seule différence est que vous ne disposez pas de guichets physiques (encore que certaines banques en ligne soient des filiales de banques classiques et proposent un relai dans leurs agences).

Les plafonds de la carte de crédit

Toutes les conditions sont déterminées lors de l’acquisition de votre carte de crédit. Vous pouvez par la suite demander à les modifier et la banque décidera ou non d’accéder à votre requête en fonction de votre historique, ainsi que de votre situation financière personnelle.

Parmi les principaux plafonds à déterminer, la banque fixe un retrait maximum au distributeur par jour, semaine ou mois, ainsi que le montant maximum de découvert auquel vous êtes autorisé.

Comment rembourser vos échéances mensuelles

À partir du moment où votre compte est à découvert, des frais s’accumulent. Vous avez déjà la solution de demander un débit différé de vos opérations cartes de crédit. Cela vous laisse le temps d’approvisionner votre compte pour qu’il y ait suffisamment d’argent pour couvrir le débit en fin de mois.

Si vous êtes à découvert, vous êtes tenu de rembourser un montant minimum qui est calculé en fonction du solde de votre carte. Il vous est rappelé sur votre relevé mensuel. Cependant, il est toujours conseillé de rembourser davantage pour diminuer les intérêts qui continuent à courir.

Autre point important, des intérêts peuvent continuer à vous être imputés, même lorsque vous avez remboursé votre achat. En effet, tant qu’il demeure un solde impayé sur votre carte bancaire, vos remboursements couvrent en priorité les montants sur lesquels le taux d’intérêt le plus faible est calculé. Pour éviter de subir ce décalage, vous devez d’abord rembourser votre solde, avant de procéder à de nouveaux achats.

Le fonctionnement et les frais de remboursement afférents aux cartes conjointes

Lorsque vous demandez une ou plusieurs cartes supplémentaires sur votre compte pour les confier à un membre de votre famille ou à un tiers, vous demeurez responsable du compte et des remboursements qui sont liés.

Dans l’hypothèse où la personne abuse de cette carte, vous devez acquitter les impayés, les frais et les mensualités correspondant à toutes ses actions.

Si vous vous rendez compte que la carte supplémentaire est utilisée abusivement, charge à vous de la récupérer auprès de la personne à qui vous l’avez confiée. Si vous ne le pouvez pas, contactez la banque et demandez-lui de résilier la carte.

exaronews
Je suis le créateur du site Exaronews.com. Je possède déjà quelques autres sites d'actualité et me passionne pour la liberté de la presse depuis que je suis en âge d'écrire sur les magazines participatifs.

Plus de cet auteur

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles Correspondants

Derniers articles

L’hygiène de votre aquarium est importante

Nous les humains, qui ne pouvons rester sous l'eau que grâce à des équipements spécifiques, à part les plongeurs expérimentés en matière d'apnée, nous...

La double authentification s’impose pour les paiements en ligne

C'était prévue, la double authentification devait se généraliser pour tous les paiements en ligne à partir de 100 €, et c'est chose faite depuis...

Existe-t-il une fiscalité propre aux crypto monnaies ?

La majorité des personnes qui utilisent ou qui envisagent d’utiliser les cryptomonnaies ne savent pas toujours, mais elles sont taxées depuis le mois de...

Vous souhaitez reçevoir nos dernières actualités ?

Entrez simplement votre adresse mail pour rester informé.