Avec le nouveau rapport, comment réduire l’empreinte carbone

Le rapport 2022 du Groupe Intergouvernemental d’Experts sur l’Évolution du Climat (GIEC) révèle que le réchauffement global de la planète est sur le point de dépasser 2,7 °F soit 1,5 °C d’ici deux décennies. Cela multiplierait les vagues de chaleur intense, les inondations, la sécheresse et les canicules qui risquent de survenir simultanément à travers les 4 coins du monde. Les experts du GIEC révèlent aussi que les animaux et les végétaux atteignent déjà leurs seuils de tolérance face à ces anomalies climatiques qui se font déjà remarquer. Près de 1,1 °C d’augmentation des températures sont attribués à la part engendrée par les activités de l’homme. Le plus inquiétant c’est l’augmentation drastique de l’empreinte carbone traduite par le taux croissant de dioxyde de carbone (CO2) et de méthane (CH4). Le GIEC appelle à des actions urgentes, résilientes et adaptatives. La réduction de l’empreinte carbone s’avère l’une des meilleures solutions.

Miser sur les énergies renouvelables

Le GIEC estime qu’il est possible de réduire considérablement le réchauffement climatique si l’humanité produit seulement 300 gigatonnes de CO2 d’ici 80 ans. Cette quantité de gaz à effet de serre est considérablement inférieure à celle émise depuis l’année 2000. Mais, cela n’est pas impossible. À l’heure actuelle, l’émission de CO2 d’une seule personne est évaluée à une tonne par année. Cette quantité pourrait significativement baisser si l’on fait recours à l’énergie renouvelable. Aussi, les entreprises et les industries étant de grands consommateurs d’énergie, il est essentiel d’opter pour les énergies renouvelables afin d’améliorer leur Bilan carbone entreprise.

En réalité, en optant pour un fournisseur d’énergie solaire ou éolienne, vous réduisez vos factures et impactez positivement l’empreinte carbone. Pour ce faire, remplacez votre chauffage électrique par un modèle solaire. Évitez d’utiliser abusivement le charbon, car l’émission carbone de ce combustible réduit considérablement l’impact des puits de carbone (les forêts et la mer par exemple). Pour être sûr de bien vous y prendre, il est recommandé de faire appel à un expert pour bénéficier de conseil en energie.

Prônez le recyclage

Le recyclage est le meilleur moyen pour limiter la consommation des ressources naturelles. En effet, en prônant le recyclage de vos déchets, vous réduisez d’environ 20 % votre empreinte carbone personnelle. Pour y arriver, il est conseillé d’éviter au maximum les achats dans les emballages plastiques non recyclables. Faire prioritairement l’option des sacs en tissu pour vos emplettes est idéal. Il est souhaité de prendre l’habitude de laver ces accessoires afin de les réutiliser.

En ce qui concerne vos déchets ménagers, le compostage est l’option la plus envisageable pour leurs meilleures gestions. Si vous avez un jardin, vous pouvez utiliser le compost obtenu pour faire grandir vos plantes. À défaut, vendez votre compost aux personnes pouvant en faire usage. Il s’agit d’un engrais biologique dont l’utilisation permet de réduire celle des engrais chimiques, sources d’émission de gaz à effet de serre. Par ailleurs, il est conseillé de limiter votre empreinte numérique en réduisant votre utilisation des appareils électroniques.

Donnez privilège aux moyens de transport verts

Les locomotives constituent une autre source de production du dioxyde de carbone et de méthane. Et pour donner un véritable coup de main, il est préférable que vous fassiez l’option des transports verts. C’est-à-dire l’ensemble des moyens de transport qui prônent la réduction du niveau de carbone émis dans l’atmosphère. Si vous avez une voiture à essence ou à gasoil, il est préférable d’opter plus souvent pour le transport en commun. Pour vos petites courses, vous pouvez faire le tour avec votre vélo électrique ou mécanique. C’est la meilleure alternative pour utiliser de moins en moins votre engin. Si vous êtes sur le point d’en acheter, il vaut mieux prendre une voiture électrique.

En outre, pour être un citoyen dévoué à la réduction de l’empreinte carbone, participez activement à un projet d’ordre environnemental. Vous pourrez à cet effet vous engager dans une association pour la sensibilisation. Aussi, à titre de donateurs, Partenaires Techniques et/ou Financiers, vous pouvez soutenir les projets qui valorisent l’utilisation des énergies renouvelables. Un autre aspect déterminant dans la démarche de réduction de l’empreinte carbone est de disposer d’un indicateur fiable. Par conséquent, il est important d’avoir une bonne connaissance de la méthode bilan carbone ou de solliciter des experts afin de réaliser des évaluations fiables. Il faut retenir que pour réduire l’empreinte carbone, il est indispensable de prôner l’utilisation des énergies renouvelables. Ensuite, il est essentiel de tourner un regard vers les transports verts et le recyclage des déchets.

Plus de cet auteur

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles Correspondants

Derniers articles

Quelles sont les bonnes pratiques alimentaires pour un sportif ?

Il n’est plus à démontrer aujourd’hui qu’une activité physique fait assez de bien à l’organisme. En effet, faire du sport permet non seulement d’évacuer...

Découvrir l’intérêt d’un commissaire-priseur sur une succession

En plus d’être un indispensable lors des ventes aux enchères et à l’estimation des œuvres d’art, le commissaire-priseur détient d’autres réputations. Cela étant dit,...

Que pensez des e-liquides à base 100% végétale ?

L’e-liquide est la substance que l’on utilise dans la cigarette électronique. Il est composé de différentes éléments que les vapoteurs ne connaissent pas toujours....

Vous souhaitez reçevoir nos dernières actualités ?

Entrez simplement votre adresse mail pour rester informé.