Comment réussir sa newsletter ?

Instaurer une relation avec les clients et les pousser à passer à l’action, c’est le but de la newsletter. Outil incontournable dans la stratégie de communication, elle est connue pour être puissante et efficace. Ainsi, la majorité des entreprises l’utilisent. Toutefois, quelques règles s’imposent pour réussir la rédaction d’une newsletter. Pour guider, ci-après les conseils à connaître.

Une bonne accroche

Au sein de notre société particulièrement connectée, on prend maintenant des décisions rapidement. Donc, pour susciter l’intérêt des internautes, il faut que la newsletter attire dès le premier coup d’œil. Pour cela, on soigne l’accroche qui saura augmenter le taux d’ouverture. D’ailleurs, même si le contenu est particulièrement intéressant, si personne ne clique sur la newsletter, elle ne sera pas lue. Une bonne accroche doit résumer le message. Toutefois, on évite de mentir ou de dire de fausses promesses pour ne pas perdre des clients et des clients potentiels.

Des correspondants vérifiés

Grâce à un email checker, on peut vérifier les adresses mails des destinataires afin d’être certain qu’elles existent réellement. Afin de conserver une bonne notoriété en tant qu’expéditeur, d’éviter que les envois atterrissent dans le dossier spam, il est judicieux de vérifier en amont que les adresses email que l’on a en possession correspondent réellement à une boite de réception existante.

Un contenu de qualité et intéressant

Lors de la construction du message dans la newsletter, la qualité passe par une rédaction impeccable. On privilégie les phrases simples et courtes, car peu de personnes lisent l’ensemble du contenu. On pense également à adopter le langage du public cible. Il faut encore bien aérer le texte pour la facilité de la lecture, et au besoin, avoir recours aux puces et aux tirets. Pour valoriser le message, pour illustrer les propos et pour avoir l’attention des internautes, on utilise des couleurs et des visuels. La mise en forme doit comprendre des mots en italique, en gras ou soulignés. Tout cela est important pour inciter les destinataires à agir.

L’importance du call-to-action

L’autre point à ne pas négliger pour la réussite de la newsletter est la mise en avant du call-to-action. On envoie la newsletter dans un but bien précis : achat, inscription, prise de contact, appel… L’objectif est d’encourager les destinataires à passer à l’action. Les consommateurs n’agissent pas sans être invités. Les call-to-action doivent être adaptés à la thématique de la newsletter. Aussi, il est indispensable qu’ils soient facilement et rapidement repérables tout en étant bien compréhensibles. Il est possible d’ajouter une notion d’urgence.

Un ton neutre, mais pas commercial

C’est vrai que la newsletter est envoyée pour la fidélisation des clients, mais si on en fait trop, ils risquent de se sentir agressés ou forcés. Donc, ils vont fuir. Notre conseil est d’avoir un ton neutre qui nous ressemble qu’un ton commercial en mettant en exergue notre expertise et notre professionnalisme. On garde en tête que la newsletter est une occasion de montrer qui nous sommes, elle est ainsi en cohérence avec nos valeurs. Elle est le reflet de notre communication. On transmet des informations utiles, cela va instaurer une relation de confiance.

Certains mots à bannir

Pour la réussite de la newsletter, on est attentif au style et au langage. On évite d’en faire trop pour que les internautes ne pensent pas à une arnaque. D’ailleurs, il faut bannir ces termes : gratuit, argent, facile, offre exceptionnelle, essai, profit… Il ne faudrait pas oublier que les filtres anti-spams utilisés par les fournisseurs de service mail trient systématiquement les messages reçus. Donc, ceux qui ont des mots à but promotionnel sont automatiquement censurés. Ces mails iront tout de suite dans le dossier indésirable des destinataires.

Attentions aux images

newsletters
Crédits : Pixabay

Lorsque l’on crée la newsletter, on a tendance à utiliser de beaux visuels, et c’est compréhensible pour attirer l’attention des destinataires. Toutefois, intégrer dans ce mail plusieurs images est une erreur, car leur présence ralentit le chargement et augmente le risque de spams. Il est également possible que les images ne s’affichent pas et qu’il n’y ait pas de preview dans la boîte de réception des destinataires.

geneviève
genevièvehttps://www.exaronews.com/
Bonjour à tous, je m'appelle Geneviève Girardot et j'ai tenu un blog d'actualité sur Lemonde.fr pendant des mois. J'ai du stoppée cette activité quand les blogs invités ont fermés. Je suis donc rédactrice sur Exaronews et je suis là pour couvrir toutes les actualités francophones et internationales.

Plus de cet auteur

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles Correspondants

Derniers articles

Quels sont les différents jeux proposés sur les casinos en ligne ?

Pour les fans de jeux de casino, les casinos en ligne sont désormais incontournables.  Contrairement aux établissements traditionnels, vous pouvez jouer n'importe quand, n'importe où,...

Quels sont les jeux qui rapportent le plus au casino

Jouer en ligne peut vous rapporter une fortune. De ce fait, les casinos en ligne enregistrent de plus en plus de joueurs.  Mais quels sont...

Pologne : nouvel eldorado des locations de voiture de luxe

C'est la réalité économique de la location de voitures en Pologne, qui est devenue il y a près d'un an le nouvel Eldorado des...

Vous souhaitez reçevoir nos dernières actualités ?

Entrez simplement votre adresse mail pour rester informé.