Thomas Le Carrou : pourquoi consulter et comment réussir sa consultation chez un chirurgien orthopédique ?

On dénombre une multitude d’affections pouvant atteindre l’appareil locomoteur. Il est toutefois possible de les départager en deux catégories bien distinctes : les affections dégénératives (maladies du dos, des hanches, des épaules, des chevilles, des pieds…) et les affections traumatiques (les blessures dues aux accidents de la route ou lors de la pratique de sport). La prise en charge d’une grande partie d’entre ces dernières revient au chirurgien orthopédique. Retour sur les grandes lignes du travail de ce spécialiste et explications autour de la consultation et du remboursement des frais de consultation par le docteur thomas le carrou.

Les différentes affections nécessitant une intervention chirurgicale orthopédique

Avant de dresser la liste des différentes affections entrant dans le domaine de la chirurgie orthopédique, il convient tout d’abord de faire un bref rappel de ce qu’est l’orthopédie. Laquelle est une spécialité chirurgicale qui regroupe des interventions comme la prise en charge médicale et la réalisation de chirurgie pour tout ce qui est maladie du système musculosquelettique.

L’orthopédie traite donc des problèmes des os, des articulations, des muscles, des nerfs, des ligaments, des tendons… Thomas le Carrou, dans un bref entretien accordé à notre équipe, a également insisté sur l’existence de pratiques pouvant traiter des problèmes de traumatologie comme les entorses, les fractures et les problèmes chroniques comme l’arthrose, les douleurs mécaniques ainsi que les déformations des membres.

Ci-dessous quelques affections pouvant être traitées par un chirurgien orthopédique :

entorse : il s’agit d’un étirement ou d’une déchirure des ligaments pouvant atteindre la cheville, le genou, le poignet et le pouce. Une personne victime d’entorse peut se blesser à l’issue d’une mauvaise position de la cheville, d’une lésion du ligament reliant les os à la base de son pouce ou encore celle reliant les os au niveau du genou.

radiographie faite par thomas le carroufracture : il s’agit d’un traumatisme direct ou indirect, comme un choc ou une chute, causant une cassure d’un os ou du cartilage dur. Une fracture provoque une douleur et par la suite une perte de fonctionnalité de la partie touchée.

luxation : on parle de luxation quand une articulation se disloque à l’issue un accident de voiture ou une chute. Elle peut affecter plusieurs régions comme les chevilles, les épaules ou encore les genoux.

hernie discale : c’est une lésion d’une portion d’un disque intervertébral, situé entre les 24 vertèbres mobiles de la colonne vertébrale, qui peut être traité par la prise de médicaments, des séances de kinésithérapie ou une intervention chirurgicale.

tumeurs osseuses : qu’ils soient cancéreux ou non cancéreux, ces tumeurs des os peuvent apparaitre dans l’os ou dans d’autres organes et par la suite se propager jusqu’aux os. Seules la radiothérapie et la chirurgie peuvent traiter cette affection.

anomalies de croissance : ou déficit en hormone de croissance sont dues par le syndrome de Turner, l’insuffisance rénale chronique, les anomalies du gène SHOX ou le retard de la croissance fœtale.

séquelles de maladies inflammatoire ou infectieuse : l’ostéomyélite fait partie de ces genres de séquelles. Il s’agit d’une inflammation de la moelle osseuse et du tissu osseux adjacent due par une infection. Laquelle survient après une attaque en profondeur, au niveau de l’os, de bactéries de type staphylocoque doré ou streptocoques, ou encore de champignons. Le traitement de l’ostéomyélite se fait souvent avec des antibiotiques et en cas de complication de l’infection, une chirurgie est prévue. L’arthrite rhumatoïde s’ajoute également à la longue liste de cette catégorie de séquelles.

À Thomas le Carrou d’ajouter qu’avec l’âge, le surpoids et la sédentarité, le risque de survenue de ces affections augmente. Notant également que les femmes sont les plus vulnérables par certaines maladies comme l’ostéoporose et les aficionados de sport à risque n’en seront pas écartés.

Interventions chirurgicales au niveau des membres

On parle de chirurgie orthopédique et traumatologique des membres lors d’une intervention au niveau des membres supérieurs ou de la main et sur le membre inférieur ou le pied.

La chirurgie du membre supérieur et de la main

Celle-ci relève de la chirurgie programmée ou de la traumatologie. Le premier type d’intervention traite de la pathologie des mains, du poignet, du coude : doigt à ressaut, canal carpien, arthrose, tendinite de Quervain, maladie de Dupuytren, compression du nerf cubital au coude…

Les affections relatives à l’épaule mobilisent également les chirurgiens orthopédiques. Citons entre autres les calcifications, l’arthrose gléno-humérale, l’instabilité de l’épaule, la rupture de la coiffe des rotateurs, etc. Parfois, ces spécialistes recourent à des techniques dites arthroscopiques pour parfaire leur intervention au niveau de l’épaule, mais aussi du coude ou du poignet.

En ce qui concerne la traumatologie, ces spécialistes font appel à des techniques de microchirurgie pour prendre en charge les affections de type fracture, luxation, plaies au niveau de la main ou du poignet. Pour plus de précisions, nous noterons les cas suivants : fractures et luxations complexes, chirurgie nerveuse, sutures tendineuses, replantation…

Le traitement du coude devient une nécessité en cas de fracture traitée par ostéosynthèse par exemple, celui de l’épaule s’illustrerait par une fracture ou une luxation traitée par ostéosynthèse.

Quid de la chirurgie du membre inférieur et celle du pied ?

Pour certains centres hospitaliers, ce genre d’intervention sera réservé à des chirurgiens spécialisés souvent appelés « chirurgiens référents » pratiquant dans de tels lieux. Cette pratique concerne les manœuvres au niveau du genou, de la hanche et des chevilles.

Si auparavant, la chirurgie prothétique classique était la mieux placée pour des cas similaires, présentement on accuse une ruée vers la chirurgie par voie mini-invasive. Laquelle est jugée plus efficace et favorisant une récupération fonctionnelle plus rapide à l’issue d’une pose de prothèse totale de hanche sans ciment par exemple.

D’autres variétés de chirurgie peuvent également être réalisées au niveau des membres supérieurs. Parmi eux se trouvent des chirurgies complexes dont la finalité consiste à changer ou à reprendre des prothèses articulaires anciennement implantées, qu’ils soient descellés ou tout simplement usées.

S’ajoute à cette liste la chirurgie ligamentaire très célèbre chez les sportifs survenant notamment après une lésion ostéoarticulaire. Nous ne pouvons non plus négliger la chirurgie de correction des déformations congénitales et la chirurgie des séquelles graves des traumatismes ostéoarticulaires.

Il est impossible de réunir en une seule page la totalité des chirurgies orthopédiques. Si celles que nous venons de citer ci-haut ont été évoquées pour leur affiliation aux différents membres du corps humain, il nous semble convenable d’orienter nos lecteurs sur l’existence de la chirurgie de rachis, la chirurgie des tumeurs de l’appareil locomoteur, la chirurgie septique…

Préparation et déroulement d’une consultation

Sauf urgence, une préparation doit précéder un passage chez le chirurgien orthopédiste. D’abord, il convient d’inventorier et de rassembler tous les documents vous concernant, incluant entre autres les ordonnances ainsi que les pièces décrivant les médicaments prises auparavant. Quel traitement vous avez suivi ? Dans quels cas un médecin ou un spécialiste vous a-t-il prescrit ces derniers ?

Bien évidemment, les autres documents complémentaires seront utiles lors d’une consultation. Les images médicales issues d’une radiographie, d’un scanner et autres dérivés de l’IRM ne sont pas à négliger.

Thomas Le Carrou tient également informer le patient du prix de la consultation qui pourrait osciller entre 26 et 100 euros. Quant aux interventions chirurgicales, ils peuvent atteindre 800 euros s’il s’agit d’une chirurgie pied bot varus équin. Le prix variera en fonction des cas : pour une malformation du pouce, la facture pourra s’élever jusqu’à 500 euros.

Dans tous les cas, une telle intervention ne sera pas décidée à la hâte et devra être précédée de plusieurs diagnostics et autres types d’analyses ou bilan orthopédique. Si le spécialiste table pour une chirurgie, il est tenu de délivrer à son patient un devis.

Remboursement d’une consultation orthopédique

L’article L.162-5-10 du Code de la Sécurité sociale définit le tarif d’autorité dans le cadre d’une consultation en vue d’une chirurgie orthopédique. Mais généralement, le remboursement se fera sur un taux plus ou moins fixe de 70% par rapport à la base forfaitaire fixée par le spécialiste.

La notion de secteur apportera quelques fluctuations quant à ces remboursements. Ce taux avancé ci-haut sera le même pour un spécialiste des secteurs 1 et 2. Un remboursement de 30% sera attribué à un patient ayant consulté un pratiquant catégorisé « Hors parcours de soins ».

Notez également que l’achat de semelles orthopédiques bénéficie d’une prise en charge à hauteur de 60% par la Sécurité sociale. Le patient adulte ne sera autorisé qu’à une seule acquisition par an tandis que les enfants ont droit à deux paires de semelles sur une année.

Sachant que certains frais peuvent être exorbitants dans le cadre d’une consultation chez un chirurgien orthopédique, une autre alternative reste à votre disposition. Il s’agit de la solution « mutuelle de santé » dont l’attribution consiste à venir en aide au patient en payant le reste du prix de consultation, de celui des produits et autres types interventions.

Pour ce qui est du choix de la mutuelle, vous ferez mieux de vérifier certains points comme le remboursement du ticket modérateur ou encore la prise en charge des dépassements d’honoraires. La lecture attentionnée du contrat est obligatoire pour comprendre jusqu’où vous serez aidé en tenant compte des prestations liées aux complémentaires de la santé.

À noter que les offres des complémentaires santé diffèrent totalement d’une prestataire à une autre. Pour plus d’assurance, avant une consultation chez le chirurgien orthopédique, la comparaison de devis est un passage obligé. Attention, ce devis ne doit pas être confondu avec le devis que le pratiquant vous remettra lors de la consultation. Il ne concernera que les solutions de prise en charge du ticket modérateur, la différence que la sécurité sociale ne pourra pas rembourser.

exaronews
Je suis le créateur du site Exaronews.com. Je possède déjà quelques autres sites d'actualité et me passionne pour la liberté de la presse depuis que je suis en âge d'écrire sur les magazines participatifs.

Plus de cet auteur

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles Correspondants

Derniers articles

La sécurité dans les jeux d’argent en ligne

Les jeux d’argent sont vieux comme le monde. Aujourd’hui, vous avez le choix entre pas mal de jeux d’argent. Dans le lot, vous trouverez...

5 conseils pratiques pour l’aménagement de votre Salon / Salle à Manger !

On peut penser qu’il est difficile d’avoir une parfaite harmonie quand le salon et la salle à manger est dans la même pièce, mais...

Nettoyage de conduits dans les tours à condo ou coopératives

Avec la situation sanitaire actuelle, vous devez prendre toutes vos précautions afin de ne pas tomber malade. La toux fait partie des symptômes du...

Vous souhaitez reçevoir nos dernières actualités ?

Entrez simplement votre adresse mail pour rester informé.