Le procédé de fonderie à la cire perdue, qu’est-ce que c’est ?

La constitution et la fabrication des différents matériaux de tout genre se font avec des méthodes techniques précises. Dans la métallurgie plusieurs méthodes sont ainsi utilisées ou employées pour obtenir les résultats désirés. Une méthode qui continue de faire parler d’elle malgré l’époque lointaine où elle servait est bien le procédé de fonderie à la cire. Son mode de fonctionnement est cependant flou pour plusieurs encore aujourd’hui.

La naissance de la fonderie à la cire dans la métallurgie

Le procédé de fonderie à la cire a été découverte sur des objets obtenus en archéologie. Des études ont prouvé que ces objets avaient été construits et battis par un procédé encore inconnu du monde occidental. Ces objets étaient en bronze. Les études ont également permis de comprendre qu’il s’agissait d’une technique de construction très utilisée en Asie et en Afrique. Chaque pièce de fonderie utilisée est le résultat d’un traitement optimal.
Par la suite , des Américains innovent ce procédé de fabrication métallurgique pour avoir plus de précisions dans leurs fabrications diverses avec la complexité nécessaire. Le reste du monde occident leur emboîtera le pas pour révolutionner l’industrie. De cette époque jusqu’à nos jours, le procédé de fonderie à la cire perdue est grandement employé dans tous les domaines de fabrication industrielle pour sa précision dans la construction.

Le procédé de fonderie à la cire perdue, comment ça marche ?

La première étape du procédé consiste au moulage dans une moule en élastomère de la cire pour les petites pièces. Les grandes pièces passent par injection de la cire liquide dans une moule métallique. Les températures des opérations à cette étape sont bien surveillées.
La seconde étape est celle où toutes les pièces de cire en fabrication sont rassemblées pour former une structure de cire unique qui rend plus rapide le procédé. Lors de l’étape suivante, la grappe précédemment formée est lavée à l’acide pour une bonne adhérence. On enduit ensuite aux différentes pièces en cire fabriquées, de la barbotine. Ceci par des séquences de trempage et de séchage. La carapace voulue est obtenue après plusieurs trempages pour avoir chaque couche jusqu’à solidification. La cire sera ensuite retirée de la carapace laissant place à la pièce voulue.
Après un nettoyage complet de la cire de l’intérieur des carapaces, l’alliage destiné à être mis dans la carapace y est introduite sous une forme fondue avant la solidification.

L’utilité de ce procédé

La fabrication de certaines parties de pièces métalliques ou même de la pièce entière peut être compliquée pour plusieurs raisons. Le procédé de la fonderie à la cire perdue permet donc d’obtenir le format de pièce désirée grâce à la maniabilité de la cire. Cette technique  industrielle permet et facilite donc les constructions avec une précision étonnante pour toutes les formes de pièces métalliques.

genevièvehttps://www.exaronews.com/
Bonjour à tous, je m'appelle Geneviève Girardot et j'ai tenu un blog d'actualité sur Lemonde.fr pendant des mois. J'ai du stoppée cette activité quand les blogs invités ont fermés. Je suis donc rédactrice sur Exaronews et je suis là pour couvrir toutes les actualités francophones et internationales.

Plus de cet auteur

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles Correspondants

Derniers articles

Quels avantages de faire appel à un photographe professionnel ?

Avec les nouvelles technologies (tablettes, smartphones, appareils photo d’entrée de gamme…) qui envahissent nos quotidiens, le secteur de la photographie s’est grandement démocratisé. Mais...

Idées de destinations de vacances en France pour l’année 2021.

La pandémie du coronavirus qui dure depuis déjà un an nous empêche de partir en vacances à l’étranger, et jusqu’à maintenant, la situation est...

Comment bien choisir son escalier ?

Les escaliers intérieurs existent sous différentes formes. Il y a l’escalier droit, l’escalier tournant, celui en bois ou en métal ou celui avec contremarches....

Vous souhaitez reçevoir nos dernières actualités ?

Entrez simplement votre adresse mail pour rester informé.