Comment rédiger une annonce de location saisonnière qui cartonne

Comment réaliser une annonce accrocheuse pour sa location saisonnière ? Quand on veut louer son appartement ou sa maison en tant qu’hébergement touristique, ou en courte durée, la question se pose de savoir comment susciter l’intérêt des visiteurs de son annonce.

Certains propriétaires arrivent à générer l’envie chez leurs locataires de manière immédiate, quels sont leurs secrets ? Dans cet article, vous allez découvrir 7 astuces pour rédiger une annonce de location de vacances qui cartonne.

Le choix du site

Avant de parler de l’annonce en tant que telle, il faut d’abord choisir le support sur lequel vous allez communiquer. En gros, vous avez plusieurs possibilités et il vous suffit de choisir l’un de ces supports pour démarrer (lorsque vous aurez mis en place un support, vous pourrez multiplier les supports si vous le souhaitez).

  • Un site plateforme de réservation de logements : c’est la méthode la plus utilisée pour commencer la location saisonnière. Vous pouvez inscrire votre logement sur l’un des grands sites comme Airbnb.
  • Un site d’annonces entre particuliers, comme Le Bon Coin, Vivastreet, ou un autre site qui cartonne dans votre région ou votre pays francophone ou pas (Craig List, Kapaza, DomImmo…).
  • Votre propre site internet ! Eh oui, on n’y pense pas assez mais vous avez la possibilité de construire votre propre annonce en créant votre site internet. L’avantage principal : vous gardez la maîtrise totale du contenu et du format.
  • L’annuaire d’un office de tourisme ou d’une mairie : cela vous permet d’être intégré dans la base de données des hébergeurs de votre région.

Si vous ne savez pas par quel site commencer, vous pouvez demander conseil à des société dont c’est le métier de gérer les locations saisonnières. Comme par exemple la conciergerie Ze-Royan qui officie à Royan et les villes alentour. Vous pourrez également leur déléguer totalement la gestion. Ils s’occuperont des clefs et de l’accueils de vos voyageurs.

Les équipements

Eh oui, parce que ce n’est pas tout d’acheter ou de posséder un appartement ou une maison dans le but de le (ou la) louer en location saisonnière. Il faut encore bien l’équiper !​ Faites l’inventaire de ce que vous avez vous, et faites en sorte d’avoir la même chose dans votre location.

Le titre de votre annonce

​Comme les photos, le titre de votre annonce est très important. Ce l’un des premiers éléments qui sautent aux yeux de vos visiteurs potentiels, donc autant le soigner !

Un bon titre doit être accrocheur. Il doit donner envie d’en savoir plus et apporter un maximum d’informations au lecteur. Un bon titre ne doit pas être trop évasif, au risque de ne pas attirer l’attention. Mais il ne doit pas être uniquement informatif…  au risque d’être ennuyeux ! On recherche le bon équilibre, il doit aussi donner envie, il doit vendre du rêve quoi.

Evitez les fautes d’orthographes un peu trop flagrantes.​

​Ensuite, imaginez un instant que vous êtes à la place de votre locataire, quels éléments souhaiteriez-vous connaître ? La localité oui bien sûr ! Mais aussi la capacité d’accueil (nombre de couchages), ou encore un signe distinctif (parking, piscine, vue mer…).

Le contenu du texte

C’est une question que l’on se pose lorsqu’on débute. Quelle longueur doit faire l’annonce de mon gîte ou de mon appartement loué en courte durée ? Entre un texte très court qui tient sur un post-it et un roman, il y a un juste-milieu à trouver !

Une annonce trop brève (moins de 100 mots) est une très mauvaise idée.

D’abord, parce que cela n’apporte pas le minimum vital d’informations nécessaires à votre locataire pour qu’il puisse faire un choix éclairé de son futur lieu de séjour. En effet, comment pouvez-vous décrire les différents avantages que vous proposez dans votre location saisonnière si vous ne les détaillez pas un minimum ?​

Le style d’écriture

C’est une bonne idée d’utiliser un style neutre et informatif. Il vaut mieux expliquer tout simplement les équipements dont on pourrait bénéficier en venant séjourner chez vous.​

Vous pouvez utiliser un style volontiers télégraphique, lapidaire : “2 chambres avec tv” ou encore “Wifi​ mis à disposition” . Des phrases sans verbe. Cela permet de rendre l’annonce plus dynamique que si l’on faisait des phrases bien construites, mais plus longues et moins punchy !

Les photos

S’il est bien un élément d’une annonce que vous devez soigner, c’est bien la photo principale. Cette photo servira de vitrine à votre annonce sur les résultats de recherche. Ce serait dommage de la louper !

​Difficile de vendre du rêve avec une photo de salle de bain qui fait assez glauque par exemple !

Une erreur à ne jamais reproduire : une annonce sans photo a 7 fois moins de chance d’être cliquée qu’une annonce avec photo. Bon à savoir !

Pour des vacances au calme, on préfère voir une chaise longue ou une jolie cheminée qu’une porte d’entrée et des fenêtres ! Et, à moins d’avoir un goût prononcé pour la menuiserie, votre voyageur ne pourra pas se faire une idée de la quiétude des lieux. Montrez toujours les bénéfices réels et concrets de votre location de vacances.

Un grand classique qui peut vous faire perdre des points : la photo floue ! Prenez garde à ce détail, et évitez de faire comme ce propriétaire qui, visiblement, a pris en photo une photo… ce qui donne ces courbes et ces reflets bizarres, pas agréables du tout à l’oeil, et que le cerveau va zapper tout de suite !

En choisissant une heure où la lumière pénètre dans la cuisine, le photographe donne toutes les chances à son annonce de susciter le coup de coeur !

L’appel à l’action

​La plupart (c’est-à-dire 99% des propriétaires de locations) oublient cette dernière étape, qui constitue l’une des clés de voûte pour attirer plus de contacts et générer plus de réservations. A la fin de votre annonce, vous devez inviter le lecteur à accomplir une action.

Qu’il s’agisse de :

  • vous appeler pour obtenir confirmation des disponibilités de votre gîte, appartement ou maison d’hôtes​
  • vous envoyer un email pour obtenir davantage de photos et de détails sur la description de la location
  • consulter votre propre site internet ou de vous trouver sur les moteurs de recherche.

Peu importe ! Vous devez inviter vos locataires potentiels à agir tout de suite après avoir lu votre annonce. Pourquoi ? Tout simplement parce que c’est dans la logique des choses. Après avoir obtenu les renseignements essentiels, et si le voyageur est prêt à en savoir plus, il faut qu’il puisse trouver quelqu’un pour l’inviter à le faire. Et je vous laisse deviner qui doit être ce quelqu’un…. 😉

Comment ? Cela ne sert à rien de réinventer la roue, il suffit simplement de s’adresser au lecteur comme si vous conseilliez un ami.

Il est déconseillé d’employer les expressions comme “n’hésitez pas”​ ou “si vous êtes intéressés, alors…” qui invitent à faire l’inverse de l’action souhaitée. Dites simplement quelque chose comme :

“Pour nous joindre, contactez nous par email ou par téléphone, et nous vous répondrons dans les plus brefs délais !​”

Mylène Malandre
Salut les amis, je suis Mylène et je suis collaboratrice sur Exaronews depuis ses débuts. Je suis fonctionnaire d'ans l'administration fiscale mais j'ai une véritable passion pour l'écriture et les débats contemporains.

Plus de cet auteur

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles Correspondants

Derniers articles

Toulouse : comment sont les toits dans cette région de France ?

Toulouse est une région particulière qui ne cesse d’attirer les touristes et les investisseurs. C’est une charmante ville avec des caractéristiques particulières. En effet,...

Pourquoi faire peindre vos ardoises afin de rénover votre toiture ?

Quand on parle de rénovation et d’entretien de toiture en ardoises, on pense souvent au nettoyage et au démoussage, on oublie souvent la peinture...

Le problème de porte claquée, qu’est-ce que c’est ?

Que la porte soit claquée par un coup de vent ou que vous l’avez claqué par accident alors que la clef est à intérieur....

Vous souhaitez reçevoir nos dernières actualités ?

Entrez simplement votre adresse mail pour rester informé.